1 commentaire

Chanson douce

*

Myriam est la maman de deux jeunes enfants Mila et Adam.

Tournant un peu en rond malgré son foyer et ses enfants,

Myriam décide de reprendre son travail dans un cabinet d’avocats.

Ceci malgré la désapprobation de son époux.

Pour cela,

Ils se mettent en accord sur les compétences que doit avoir leur nounou.

Ils sont très exigeants… 

Ayant reçu beaucoup de candidates, l’une, Louise retient leur attention.

Très vite celle-ci devient irremplaçable, s’occupant à la perfection des enfants

Et gérant parfaitement la maisonnée. 

Myriam et Paul sont aux anges…Ils sont très pris par leur travail respectif.

Mais cette situation est préoccupante

Car Louise devient quelque peu maître de la maison et des enfants…

Un peu tardivement Myriam va réagir,

Son époux dans un premier temps ne la comprenant pas.

Hélas, cela n’ira pas assez vite,

En effet, dès la première ligne de ce roman nous découvrons qu’il y a décès…

Voulez-vous en savoir plus ?

Et bien vous n’avez plus qu’a vous procurer ce livre !

*

*

Bonjour les amis,

Me voici en ce début de semaine avec un roman,

Qui dans les semaines qui ont suivi sa lecture,

A décrocher le prix Goncourt 2016.

L’histoire est intéressante, il traduit magnifiquement notre société.

Nous y découvrons les lacunes qu’un travail dévorant installe dans un foyer.

La place qu’a l’éducation, l’amour, l’argent, la culture et les préjugés etc…

Ce roman est superbe, fluide, bien construit, il est captivant,

Vous donnant l’envie de tourner les pages…

Pour autant il me laisse un goût de frustration.

En effet, je suis déçue par son manque de matière,

Il m’a laissé quelque peu sur ma faim

Sur le pourquoi de ce drame ainsi que sur la réelle personnalité de la nounou.

Vous sortez de ce roman sans vraiment savoir…

Style de l’auteur, manque de temps pour écrire celui-ci ?

Afin de mieux comprendre, j’ai donc lu l’autre roman de cet écrivain,

Je vous en parlerai ultérieurement…

Une certitude, il ne faut pas mettre celui-ci dans les mains de jeunes parents.

Je vous souhaite une très bonne semaine !

Et peut-être très courte semaine de travail pour vous.

A bientôt !

Bisous bisous

14 Commentaires

A une pivoine…

*

Debout tranquillement devant la clôture,

Tu souris de ton merveilleux sourire.

Je suis sans voix, et mes sens sont pleins

Des sons de ta magnifique chanson,

Sans commencement et sans fin.

Je m’incline profondément devant toi.

Inconnu.

*

*

Bonjour les amis,

Il est une fleur que j’affectionne tout particulièrement,

Pour la nommée la pivoine !

Elle a le pouvoir de me remémorer de doux souvenirs d’enfance, qui jamais,

Malgré mon très jeune âge à l’époque, ne m’ont quitté…

Alors, découvrant cette petite poésie dans un livre de Mr Salomé

Tout naturellement, j’y ai associé la pivoine.

Elles vont très bientôt arborer fièrement le jardin,

Certainement pour la fête des mères, ceci pour ma plus grande joie,

Je me fais donc un plaisir de l’honorer.

Et vous souhaite à tous,

Une très bonne fin de semaine ainsi qu’un doux et ensoleillé week-end,

Et des bisous affectueux.

16 Commentaires

Délicatesse, finesse et patience

*

Bonjour à tous,

Que vais-je vous proposer ce jour ? Pourquoi ces feuilles ?

Et bien tout simplement avec de simples feuilles blanches,

J’ai découvert qu’il était possible de faire des merveilles.

Alors bien évidemment, je viens à vous afin de partager cela !

Vous allez découvrir une jeune femme qui a de grandes qualités,

Comme la patience, la délicatesse et la finesse,

Car pour réaliser ses oeuvres il en faut…

J’arrête là mon bavardage et vous laisse admirer son travail !

*

MAUDE__WHITE1

*

Ai-je tord en vous affirmant cela ? 

Chapeau bas Madame !

Comme quoi, avec peu, il est possible de faire des merveilles,

Nulle besoin d’aller décrocher la lune pour y parvenir.

Belle et douce semaine à vous !

Bisous bisous

20 Commentaires

Peu de chose à dire, pourtant il y a tant à retenir

*

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je n’ai pas envie de faire de grandes phrases,

Pour autant mon désir de partage est toujours là, important.

Il y a déjà quelque temps,

Le web m’a permis de découvrir une vidéo qui en dit long

Avec des petites choses toutes simples.

Je suis ravie de vous déposer cela,

Ensuite à chacun de faire son petit bonhomme de chemin 😉

Installez vous confortablement, voulez-vous !

*

*

Je vous souhaite une excellente fin de semaine et un doux week-end !

Et dépose sur vos joues des petits bisous de tendre amitié.

A bientôt avec plaisir !

15 Commentaires

La splendeur de la vie

*

Nous sommes en juillet 1923 à Müritz (Allemagne).

Franz Kafka sombre et mystique écrivain juif, la quarantaine

Souffrant d’une tuberculose, 

Il rencontre Dora Diamant, une jeune femme juive de 25 ans, pleine de vie,

Cuisinière dans une colonie de vacances.

Elle sera son dernier amour et certainement le plus grand.

A travers ce roman, qui a été écrit grâce aux journaux,

à la correspondance et les carnets de Kafka,

Nous découvrons le combat de Franz afin de vaincre la maladie,

L’immense importance de ses écrits

Ainsi que la dépendance que celui-ci  a avec ses parents et ses soeurs.

Mais aussi la vision de cette jeune femme

Et son total dévouement pour celui qu’elle aime passionnément. 

Il est aussi décrit la rudesse de l’époque et des villes que ce couple visite.

Puis ce roman, ne vous épargneras pas sur l’issue finale, le décès de Franz…

Un livre qu’il faut lire sans tarder, il est un hymne à l’amour.

*

*

Bonjour à tous,

En ce début de semaine, je vous livre un roman que j’ai beaucoup aimé.

Il est d’une grande douceur cela malgré la maladie

Et la conjoncture qui l’habite. 

Mais aussi d’une grande tristesse, pour autant, il se lit très facilement.

Ce roman ne pourra que vous toucher.

Précédemment j’ai lu « Esclave de Daesh » de Jinan et Thierry Oberlé,

Qui m’a laissé quelque peu sur ma faim…

Ne me donnant nullement l’envie de tourner la page.

Bien évidemment ceci n’est que mon modeste avis !

Je vous souhaite une très bonne semaine à tous.

Bisous bisous

France

*

France, tu danses avec moi
Caresse mes doigts
Danse dans mes bras

Dans ce silence
qui parle si bas
Ne me trompe pas
Ne me trahi pas
Fais-moi confiance
Je suis avec toi
Et surtout ne les écoute pas

Ils aimeraient bien tous te séduire
A n’importe quel prix
Pour que tu leur donnes ta voix

France, je ne reconnais
Ni mon côté gauche
Ni mon côté droit
Et quand je pense
A tous ces français
Qui voudraient t’aimer
Mais ne peuvent pas
Les mots de sciences
Qui vont t’étouffer
Viennent de gens qui ne respirent pas
Qui ne t’offrent aucune délivrance
N’oublie pas

France, tous ces mots pour un public
France, tous ces mots démagogiques

Je voulais te prévenir
Et depuis longtemps déjà
Qu’ils ne font que te mentir
Mais je gardais tout pour moi
J’avais trop peur des lois

France, si tu meurs demain
Tu sauras au moins
Que ce n’est pas moi
Qui tient le manche
De cette arme blanche
Qui au creux des reins
Te transpercera
Et sur tes hanches
Mortes de chagrin
Ils viendront pour essuyer leurs mains
Et pour cacher ta poitrine prieront
Sur tes seins

France, tous ces mots pour un public
France, tous ces mots démagogiques

Ça faisait longtemps déjà
Que je voulais te dire ça
Mais je n’osais vraiment pas
De peur qu’on ne me croît pas
Qu’on se moque de moi
De peur qu’on ne me croît pas
Qu’on se moque de moi

*

*
Il était visionné comme un rebelle…
Bien au contraire, c’était un être sensible avec une grande empathie. Il disait haut et fort ce qu’il avait compris
Bien plus rapidement que nous,
Car ce titre date de 1979…
Nous n’avons pas entendu…
Qu’ont-ils fait de toi France ?
Que vas tu devenir dans les années à venir France ? 
L’heure est grave !
Que pouvons nous faire ?
Qu’allons nous faire pour toi France?
6 Commentaires

Et si nous retrouvions notre âme d’enfant ? !

*

Bonjour à tous,

Connaissez vous Tima et Pavel ?

Non, alors permettez moi de vous les présenter !

Pavel Vyakin est un dresseur Biélorusse, Tima est un ours de 21 ans.

Leur duo, quoi qu’on puisse en dire, est un merveilleux moment de complicité.

Je pense d’ailleurs, que pour arriver à un tel résultat,

Il faut être très patient et aimer l’animal.

Je trouve ce numéro très beau, pour autant,

Je respecte d’éventuelles pensées autres.

Et vous qu’en dites vous ? 

*

*

Avez vous passé un très bon moment,

Retrouvant votre âme d’enfant, comme moi ?

J’espère très sincèrement, vous avoir apporté un peu de détente bien agréable

à l’aube de ce week-end si décisif…

Bon et doux week-end à tous avec au minimum le sourire sur vos lèvres

Et le bonheur en vos maisons.

Ainsi que mes tendres bisous à tous !