10 Commentaires

L’arbre

*

Tu réveilles en moi des souvenirs confus.

Je t’ai vu, n’est-ce pas? Moins triste et moins modeste.

Ta tête sous l’orage avait un noble geste,

Et l’amour se cachait dans tes rameaux touffus.

D’autres autour de toi, comme de riches fûts,

Poussaient leurs troncs noueux vers la voûte céleste.

Ils sont tombés, et rien de leur beauté ne reste;

Et toi-même, aujourd’hui, sait-on ce que tu fus?

Ô vieil arbre tremblant dans ton écorce grise;

Sens-tu couler encore une sève qui grise?

Les oiseaux chantent-ils sur tes rameaux gercés?

Moi, je suis un vieil arbre oublié dans la plaine,

Et, pour tromper l’ennui dont ma pauvre âme est pleine,

J’aime à me souvenir des nids que j’ai bercés.

Pamphile Lemay (Les Gouttelettes).

*

La complainte de l’arbre

*

Bonjour les amis,

Me voici avec quelques douceurs en ce début de semaine.

Douceurs qui amènent à la réflexion et qui transpirent de vérités.

Avec, ce qui n’est pas négligeable de beaux clichés.

Avec eux, je vous souhaite une excellente semaine,

Pleine de sourires et de rires mais aussi de partages plaisants.

Des bisous affectueux ! 

10 commentaires sur “L’arbre

  1. Bonjour Fanfan,
    Joli texte poétique, les arbres sont nos Amis, et ont une âme ……
    Je te souhaite une bonne journée, sous un soleil, pour l’instant, radieux !
    Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ce beau poème ! Belle semaine !

    J’aime

  3. Ah! Moi qui adore les arbres…. Que j’aime ce texte….Je trouve les arbres inspirants…tout autant que ce texte.

    Mes amitiés

    J’aime

    • Bonsoir Kleaude,
      Ravie de vous avoir apporté un peu de baume avec mon choix de publication. La nature est ressourçante, elle est positive pour nous avec un brin de poésie, c’est un délicieux instant qu’il faut déguster.
      Douce soirée à vous !
      🙂

      J’aime

  4. Beau texte, très appréciable.
    Bonne journée
    Michel

    J’aime

  5. Un arbre est comme nous, il nait grandit et meure, mais il vit plus longtemps et voit passer parfois plusieurs générations.
    Est-il une mémoire ? Pourrait-il raconter ce qu’il a vu « fleurir » à l’ombre de sa frondaison ? Ne porte-t-il pas des cœurs, parfois entrelacés, parfois percés d’une flèche.
    Il partage ainsi la confidence des amoureux, bercée par le chant des oiseaux.
    Merci aux arbres de nous offrir de l’oxygène et du bon air pur, de l’ombre, les jours de canicule.
    Oui, merci aux arbres de participer grandement à notre bien-être.
    Et merci à Toi Fanfan de nous le rappeler par ce joli poème.
    Affectueux bisous partagés.
    Peter.

    J’aime

    • Bonjour Peter,
      L’Homme a oublié beaucoup trop de choses essentielles au nom du dieu »argent », voila bien sa principale erreur…
      Je ne fais que transmettre ce qui me parle, en espérant que cela pourra toucher et recentrer nos priorités Peter. Je ne suis pas étonné que cela te touche, toi qui es si près de la nature, des fleurs.
      Merci pour tes affectueux bisous, bonne journée à toi ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Afin de mieux encore partager, vous pouvez déposer vos pensées et vos douceurs ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :