14 Commentaires

Premier sourire du printemps

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

*

Tandis qu’à leurs oeuvres perverses
Les hommes courent haletants,
Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.

Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement lorsque tout dort,
Il repasse des collerettes
Et cisèle des boutons d’or.

Dans le verger et dans la vigne,
Il s’en va, furtif perruquier,
Avec une houppe de cygne,
Poudrer à frimas l’amandier.

La nature au lit se repose ;
Lui descend au jardin désert,
Et lace les boutons de rose
Dans leur corset de velours vert.

Tout en composant des solfèges,
Qu’aux merles il siffle à mi-voix,
Il sème aux prés les perce-neiges
Et les violettes aux bois.

Sur le cresson de la fontaine
Où le cerf boit, l’oreille au guet,
De sa main cachée il égrène
Les grelots d’argent du muguet.

Sous l’herbe, pour que tu la cueilles,
Il met la fraise au teint vermeil,
Et te tresse un chapeau de feuilles
Pour te garantir du soleil.

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d’avril tournant la tête,
Il dit :  » Printemps, tu peux venir ! « 

Théophile Gautier.

 

*

*

Bonjour à tous,

Avec quelques jours de beau temps, Dame nature nous dévoile ses merveilles.

Profitons de la chance que nous avons de pouvoir les admirer.

Ne nous lassons pas devant tant de beauté !

Très bonne semaine à tous, avec mes bisous de tendre amitié

14 commentaires sur “Premier sourire du printemps

  1. Bonjour Fanfan,
    Comme tu as bien choisi Fanfan ce beau poème. Heureusement que nous avons nos yeux pour regarder nos anciennes photos dans un appartement, où sur un court trajet apercevoir une petite fleur mauve à côté d’un massif qui bourgeonne pour s’extasier sur ce que la nature nous donne.
    Amitiés. Geneviève

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Brindille33,
      Voila ce que je voulais qu’il en ressorte, prendre le plus petit bonheur que la vie nous offre et l’apprécier 😉
      Un arbre qui s’épanouit, une petite fleur qui égaye notre passage, le chant des oiseaux, le grand calme si rare d’ordinaire, le bonheur de converser et partager avec les siens cela même si c’est par internet ou le téléphone.
      Courage à vous !
      🙂

      Aimé par 1 personne

      • J’avais oublié le chant des oiseaux, même celui du merle que je n’entendais plus et où avec cette situation inhabituelle et en ville j’ai pu réentendre léchant du plaisir. Les moineaux qui sont aussi revenus. Ce sont des moments de joies qui touchent mon âme, le temps de passer. J’avoue m’être arrêtée dans mon parking pour l’écouter ce chant. Quel plaisir ! 🥰 Bonne journée fanfan 😊

        Aimé par 1 personne

      • Bonjour Brindille33,
        Voila ce que j’appelle un petit bonheur ! Et je suis bien certaine qu’en regardant de plus près vous allez découvrir des petites merveilles.
        Oui c’est un grand plaisir, d’une simplicité qui vous envahit, revenir à l’essentiel 😉
        Merci à vous aussi 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. C’est rien de dire que j’adore votre publication Françoise …
    Je vous retrouves bien là, toujours soucieuse des belles choses simples, de l’abordable par tous, de la recherche de l’harmonie entre tous les gens de bonnes volonté.
    Bonne journée a vous et vôtres
    Amitiés
    Michel

    J'aime

  3. Le printemps une belle saison, surtout avec le beau soleil que nous avons, c’est le renouveau de la nature, je ne te l’apprend pas bien sûr, mais cela fait du bien au moral…. Jolie musique …..
    Bonne fin d’après-midi.

    Bises affectueuses….

    J'aime

  4. Bonjour Fanfan, voila un bien joli poème
    avec des fleurs comme je les aime
    et le chant des oiseaux, il n’y manque qu’une fontaine
    pour nous charmer avec son l’eau.

    Comme nous les dit si bien brindille
    les oiseaux offrent à nouveau leurs trilles
    même une biche s’est perdue en s’approchant de nos maisons
    mais hélas sans son petit faon.

    Je me sens l’humeur bucolique, même coincé à la maison
    mais le beau soleil d’avril m’attire dans mon petit jardin
    avec quelques roses épanouies et même l’odeur du thym.
    Nous faire rêver chère Fantan, tu as eu mille fois raison.

    Merci.

    J'aime

    • Bonjour Peter,
      Les oiseaux ne nous ont jamais quitté mais le bruit et nos occupations nous les ont fait oublier et ne plus les entendre.En t’écrivant les oiseaux m’accompagnent de leur chant, quel bonheur ce silence qui ramène à l’essentiel 😉
      Ici, je vois écureuils, faisans, lièvres, un pic épeiche même, et les clochettes au bois sont là.
      Profitons ! Je dis toujours qu’en toute chose négative il y a du positif, mais c’est vrai !!!
      Ravie de te, vous permettre de rêvasser, il faut se faire plaisir lorsque les temps sont difficile à vivre 🙂
      Douce journée à toi !
      Des bisous affectueux 🙂
      🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Merci Chère Fanfan Théophile Gautier ce grand poète il m’arrive de relire ces poésies.
    Vous comme moi sommes sensibles à la renaissance de la nature.
    Belle fin d’après midi Fanfan.
    Affectueuse pensée.

    J'aime

    • Bonjour Roberte,
      Poésie et Dame Nature permettent de rêvasser et d’oublier quelque temps la lourdeur de ce confinement. J’essaie toujours de m’alléger la vie afin de résister dans le temps. Ainsi je regarde les 10 premières minutes du JT et ensuite je ferme le télé, l’essentiel me suffit, je me préserve 😉
      Douce journée Roberte !
      🙂

      J'aime

Afin de mieux encore partager, vous pouvez déposer vos pensées et vos douceurs ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :