8 Commentaires

A une tulipe

O rare fleur, ô fleur de luxe et de décor,
Sur ta tige toujours dressée et triomphante,
Le Velasquez eût mis à la main d’une infante
Ton calice lamé d’argent, de pourpre et d’or.

Mais, détestant l’amour que ta splendeur enfante,
Maîtresse esclave, ainsi que la veuve d’Hector,
Sous la loupe d’un vieux, inutile trésor,
Tu t’alanguis dans une atmosphère étouffante.

Tu penses à tes sœurs des grands parcs, et tu peux
Regretter le gazon des boulingrins pompeux,
La fraîcheur du jet d’eau, l’ombrage du platane ;

Car tu n’as pour amant qu’un bourgeois de Harlem,
Et dans la serre chaude, ainsi qu’en un harem,
S’exhalent sans parfum tes ennuis de sultane.

François Coppée.

Bonjour les amis,

Le chant des oiseaux, les feuilles qui pointent sous les rayons du soleil ainsi que les belles couleurs des fleurs au jardin. Il n’en faut pas plus pour que cela me donne l’humeur légère et poétique.

Sachons reconnaître ce bonheur et profitons les amis !

Bonne fin de semaine à vous et excellent week-end, bisous de tendresse

8 commentaires sur “A une tulipe

  1. Très joli texte, et superbe musique, et des fleurs.. Tout y est pour célébrer ce printemps.
    Bon week-end, ensoleillé si possible…. Bises affectueuses.

    J’aime

  2. Bonsoir Fanfan, sur ce billet tout y est beau et poétique. Que du bonheur de printemps un peu frisquet tout de même!
    Douce soirée Fanfan.

    J’aime

  3. Bonjour Fanfan

    Ah… La fièvre printanière et les beautés de la nature émergente ont tout pour inspirer les plus lyriques poussées poétiques. La poésie c’est de peindre en mots.

    Bonne soirée
    p.s. La musique d’Eynia se prête bien à ton article.

    J’aime

    • Bonjour Kleaude,
      Quelle belle argumentation, comme à votre habitude Kleaude, je ne peux que m’incliner.
      Oui, je trouve aussi, j’étais très contente de découvrir un titre d’Enya que je ne connaissais pas 😉
      Bonne semaine Kleaude ! 🙂

      J’aime

  4. BONJOUR
    Par ce message positif et amical je te souhaite une bonne semaine mon ami(e). Quoi que tu vives, quoi que tu fasses, dans chaque moment il se cache une raison d’être heureux ? MERCI DE TON PASSAGE pour te dire un léger mieux dans ma maladie de LIME Bisous à plu tard

    J’aime

Afin de mieux encore partager, vous pouvez déposer vos pensées et vos douceurs ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :