7 Commentaires

Une promenade cela vous tente ?

Bonjour les amis,

Depuis quelque temps j’avais très envie de vous emmener avec moi en promenade. Vous faire découvrir, ce qui m’entoure, un moment de sport, je pratique la marche rapide mais aussi d’évasion. Enfilez votre jogging, vos baskets, votre portable dans votre poche et le baladeur sur les oreilles. Nous partons pour 5 kms 450 sous ce beau soleil de fin de matinée.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, je vis en pleine campagne en région Hauts-de-France, plus précisément en Picardie dans le département de l’Oise, dans un petit village de 170 âmes. Cette partie de l’Oise est aussi appelé Picardie Verte mais aussi Plateau Picard. Nous allons là-bas, au bois !

Ce bois m’apaise, j’adore y venir. Ce matin, les oiseaux s’en donnent à coeur joie. C’est un magnifique concert qui dessine sur mes lèvres un sourire, les feuilles craquent sous mes baskets, le soleil traverse les arbres, les feuilles commencent seulement leur éclosion. Je déguste ce bonheur que je vis, consciente que d’autres sont enfermés entre 4 murs ou sur un lit d’hôpital.

Sortant du bois que j’ai arpenté avec joie, j’entend un chant, celui du faisan qui appelle sa belle, Dame Nature est généreuse ce matin. Puis un envol bruyant, ce mâle avec ses belles couleurs vient de s’envoler sur ma droite, il m’a fait peurContinuons notre promenade sportive voulez vous !

Un peu plus loin, j’ai l’immense chance de voir traverser à 200m de moi une chèvre (femelle du chevreuil), elle est splendide. Elle ne demande pas son reste, elle disparait aussi vite dans le bois…

La nature s’éveille, ceci est toujours un émerveillement pour moi, je ne sais ce que cet arbre est mais il est beau, ses fleurs délicates et d’une blancheur… Au bois, il y a aussi des clochettes de couleur bleue, elles tapissent le sol, comme cela est beau…

Nous voila sortie du bois, voici la plaine à perte de vue. Ici une agriculture d’escourgeon, de blé, de maïs et de betteraves. Si vous avez bien regardé mes clichés, vous avez du apercevoir des éoliennes. Nous ne sommes pas plateau picard pour rien, nous sommes envahi pas ces monstres qui polluent notre vision de par leur nombre toujours plus grandissant… Qu’importe, arrêtons nous sur le dégradé de ce beau ciel bleu et le contraste avec le vert de l’escourgeon 😉

Tout là-bas, mon village ! Si vous faite un agrandissement, sur la droite, le premier toit en tuile est le lieu où je vis. Sur le pas de ma porte, je ne vois que des champs, une immense plaine car je suis située à la lisière du village. Est-ce une chance de vivre là ? Oui et non ! Oui pour le calme du lieu et non, pour cause les épandages de nos agriculteurs…

Voila je suis maintenant dans le tour de ville de mon village, encore 1 petit km et je serai dans mon foyer. Si vous regardez de plus prés cette photo, vous voyez un village au loin, ce sera ma prochaine destination avec vous, mais avant je vais continuer de m’entraîner car pour y aller le chemin est ardue, il y a aussi quelques kms de plus à faire, mais cela en vaut la peine vous verrez !

Voili voilou, j’espère que notre promenade vous a fait autant plaisir qu’à moi. Je vous souhaite une bonne semaine les amis, plein de bisous de douce amitié.

A très bientôt !

8 Commentaires

Le jour où les enfants disparaissent

Frieda Klein est psychanalyste, elle est inquiète au fil des séances pour son patient Alan. Alan désire être père, toutes les nuits, il rêve d’un petit garçon roux, son fils. Celui-ci lui ressemble comme deux gouttes d’eau lorsqu’il était jeune.

Dans l’actualité un petit Matthew de 5 ans a disparu à la sortie de son école, il y a quelques jours. Bizarre bizarre !

Frieda va à la police, celle-ci est sceptique, elle débute donc une enquête. Les faits qu’elle découvre sont troublants… Elle entre en contact avec l’inspecteur Karlsson qui commence à entrer dans son raisonnement et lui vient en aide. Cela devient très urgent car les rêves d’Alan ne font penser à rien de bon…

Voici donc de quoi vous allécher tout en laissant découvrir par vous même ce thriller. Je vous souhaite une très bonne découverte !

Bonjour à tous,

Un roman intéressant de par son sujet et la profession de Frieda. Vous y découvrez deux protagonistes attachants qui font que vous tournez les pages, mais aussi afin de savoir si le petit Matthew va être retrouvé. Une chute surprenante que je n’ai pas vu venir.

Pour finir, je dirais que ce n’est pas du grand thriller, mais il se laisse lire. C’est le premier tome d’une série de 8 romans, à poursuivre afin de constater l’évolution de l’auteur.

Je vous quitte et vous souhaite un très bon week-end accompagnant mes voeux de bisous d’amitié.

7 Commentaires

Des pas de danse, voulez-vous ?

Bonjour les amis,

Dans cette période morose,

Nous avons besoin plus que d’ordinaire de distraction.

Je vous convie donc à faire quelques pas de danse,

Mais surtout de détendre vos zygomatiques.

Allons-y voulez-vous ?

Du pur bonheur !

J’adore, c’est trop bon !

Merci Monsieur de nous faire rire ainsi, avec si peu 😉

Bonne fin de semaine les amis !

Plein de bisous de tendresse

5 Commentaires

Une petite gourmandise cela vous tente ?

Bonjour les amis,

Cette semaine je vous propose une gourmandise, comme je l’aime, une salade, aujourd’hui il s’agit de la salade César. Pour la confectionner, il vous faudra :

  1. Salade Romaine, moi je préfère la mâche,
  2. 2 blancs de poulet grillés,
  3. Du parmesan entier ou en copeaux, avec du comté cela fonctionne bien aussi,
  4. Des croûtons de pain,
  5. Des oeufs de caille (facultatif ceci étant notre préférence)
  6. Des petites tomates (facultatif ceci étant notre préférence),
  7. Des cerneaux de noix

Lavez et rincer la salade, coupez-la en lamelles, disposez-la sur une assiette ou comme ci-dessus dans un plat.

Découpez les blancs de poulets grillés en lamelles et disposez-les sur la salade

Lavez les petites tomates, et cuire les oeufs de caille 4mn.

Parsemez de noix, de croutons, de vos petites tomates et oeufs ainsi que de votre parmesan.

Faites votre sauce avec : 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol, 2 cuillères à soupe de crème fraîche liquide, 1 cuillère à soupe de parmesan râpé et 1 cuillère à café de moutarde, sel, poivre.

Et voila une bonne et jolie salade pour le diner !

Bonne appétit les amis !!

Bisous de tendresse

14 Commentaires

Renouveau

Mon coeur est en fête aujourd’hui,


Finis la neige, le froid et la pluie,


Grâce au Printemps, nous sommes prêts à y croire,

Quand la nature apporte son message d’espoir,


Et la joie fleurit dans mon coeur,

Souhaitant à tous des moments de bonheur ,


Profitons de cette période de paix,


Pour s’envoyer de jolies pensées,

Joyeuses Pâques mes amis avec mes tendres bisous !

Poster un commentaire

Miroir de nos peines

Avril 1940, Louise à maintenant trente ans, elle est institutrice et donne un coup de main au service du café restaurant de Mr Jules. Un jour, elle réceptionne une surprenante demande d’un client, le docteur Thirion. Après bien des hésitations, il trouve la force de lui demander de se tenir nue devant lui, dans une chambre d’hôtel. Il lui promet une forte somme d’argent ainsi que de ne rien lui faire.Après beaucoup d’hésitations, Louise accepte et se rend au rendez-vous, très mal à l’aise…

La guerre menace, Raoult Landrade et Gabriel, eux sont soldats, affectés sur la ligne Marginot. Ils se doivent de bloquer l’entrée de l’ennemi en France. Ils sont de très grands amis, l’un très investie dans son rôle de soldat, l’autre plus réticent et voyant bien vite l’issue terminale…

Désiré lui est instituteur, mais aussi avocat, puis à certaines heures aviateur ou encore curé, voir même ministre de l’information. Vous l’aurez compris une drôle de personne avec un culot monstre…

Vous désirez en savoir plus ? Il va vous falloir demander à votre libraire ce roman ! 😉

Bonjour à tous,

Afin que vous ne voyez pas perdu, je vous précise dans un premier temps que ce roman est le troisième volets de l’écrivain Pierre Lemaître.

En effet pour espérer suivre le déroulement de ce roman, il faut avoir lu « Au revoir, là haut » puis « Couleurs de l’incendie ».

Personnellement je n’aime pas lire des romans qui se suivent, là je me suis faite avoir. J’ai dévoré cette trilogie, elle est une fresque historique parfaitement traité au travers de différentes familles par Mr Lemaitre.

Excellente semaine à tous, bisous bisous

9 Commentaires

Il est grand temps qu’il reprenne sa place !

Le respect mutuel est le fondement de la véritable harmonie

Dalaï Lama.

Respecter autrui, c’est le considérer comme une partie de soi,

Ce qui correspond à une évidence si l’on accepte la définition :

Je suis les liens que je tisse avec d’autres.

Albert Jacquard.

Si vous voulez être respectable, commencez par être respectable et,

En outre assez costaud pour imposer le respect.

Somerset Maugham.

Bonjour les amis,

Pourquoi traiter sur ce mot, parce que depuis déjà un bon bout de temps je ne me retrouve pas dans cette société qui manque, à mon sens, de respect.

Alors MERCI Mr l’instituteur ainsi que les enfants de nous chanter cette chanson. Peut-être enfantine pour certains, mais pleine de bon sens. J’ose croire en nos jeunes, ils sont l’espoir d’un futur meilleur.

Hé oui les amis, lorsque le vase déborde, la rêveuse sait aussi donner des coups de gueules 😉

Très bonne semaine à vous tous, ceci avec mes tendres bisous

13 Commentaires

L’amour nous fait trembler

L’amour nous fait trembler comme un jeune feuillage, 
Car chacun de nous deux a peur du même instant. 
« Mon bien-aimé, dis-tu très bas, je t’aime tant… 
Laisse… Ferme les yeux… Ne parle pas… Sois sage… »

Je te devine proche au feu de ton visage. 
Ma tempe en fièvre bat contre ton cœur battant. 
Et, le cou dans tes bras, je frissonne en sentant 
Ta gorge nue et sa fraîcheur de coquillage.

Ecoute au gré du vent la glycine frémir. 
C’est le soir ; il est doux d’être seuls sur la terre, 
L’un à l’autre, muets et faibles de désir.

D’un baiser délicat tu m’ouvres la paupière ; 
Je te vois, et, confuse, avec un long soupir, 
Tu souris dans l’attente heureuse du mystère.

Charles Guérin.

Bonjour les amis,

En ce premier jour du printemps,

Je viens vous déposer une grosse dose d’amour et beaucoup de douceur.

Merci à vous, d’être présent,

De laisser des petits mots gentils et souvent tendres.

En ce jour, voilà 13 ans que je vous côtoie,

Un bonheur de partage qui m’est cher,

Une grande richesse, j’en suis très consciente.

Je vous souhaite une très belle et heureuse journée ainsi qu’un doux week-end.

En ce 20 Mars je vous embrasse très tendrement, à bientôt !

11 Commentaires

Je suis là

« ça fait vingt semaines que je suis seule, seulement six que je m’en rends compte »

Elsa est dans le coma à la suite d’un accident d’alpinisme. Elle a l’impression que cela dure depuis une éternité. Si au moins elle dormait plus…

Les jours passant, les médecins ont de moins en moins d’espoir pour Elsa, ses proches aussi. Trois amis d’Elsa sont à son chevet, lui parlant, ne voulant admettre la réalité.

Un jour un jeune homme entre dans la chambre d’Elsa et se rend compte de son erreur. Thibault est traumatisé, son frère à renversé deux jeunes filles avec sa voiture, il rechine à aller le voir…

Dans un premier temps Thiebault reste dans la chambre d’Elsa silencieux. Puis au fil du temps et de ses visites, il se confie à Elsa, une relation se noue, ceci malgré le silence d’Elsa.

Puis un jour, les médecins décident qu’ils ne peuvent plus rien faire pour Elsa. Sauf un des leur, qui ne peut renoncer. Thiebault ne peut y croire non plus et n’accepte pas ce verdict, alors il observe fortement Elsa, reste coucher près d’elle et…

Et, je ne vous en dirais pas plus ! 🙂

Bonjour à tous,

Un peu de temps cette semaine, alors je vous dépose une de mes lectures. Lecture que j’ai aimé de par sa fluidité et son écriture très agréable mais aussi par le choix du sujet. Un roman qui se lit comme une simple narration. J’ai eu le sentiment d’être dans cette chambre d’hôpital et de cheminer pas à pas avec ces deux jeunes. Un beau roman optimiste que je vous conseille !

Je vous souhaite une très agréable lecture ainsi qu’une excellente semaine, bisous bisous

10 Commentaires

Hi hi hi !

Bonjour les amis !

Comment allez vous ?

Un peu tristounet ?

Il fait mauvais temps !

Pas en joie ?

Cette pandémie vous bloque quelque peu et vous attriste !

J’ai la solution,

Solution qui fonctionne toujours sur moi, la musique et la danse !

Allons y !

Avez vous retrouver la forme, le sourire, après ces quelques notes ?

Très bon week-end les amis !

Plein de bisous de tendresse à tous